Le sondage du mois :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Un p'tit clic sur les images pour les agrandir...

 

Top 5 "étudiant"

(ou 5 aspects de ma vie d'étudiant qui me manquent...)

 

 

 

N°5

 

La carte d'étudiant

 

Aujourd'hui, pour aller voir un film au cinéma, je dois débourser pas loin de 10 euros. A l'époque, avec ma carte d'étudiant, j'aurais pu voir minimum 2 ou 3 films à ce prix là ! Et en sortant du ciné, il me resterait quelques deniers pour prendre un menu étudiant au fast-food du coin...

 

 

 

N°4

 

Le resto U

 

Autre privilège lié à la carte d'étudiant mentionnée ci-dessus : l'accès au restaurant universitaire. Et on en parle souvent avec Julie de cette bonne vieille cantine pour étudiants. J'irai même plus loin en disant qu'elle nous manque ! Ce n'est pas pour l'immense file d'attente du midi qui sortait même du bâtiment (c'est simple, il fallait soit manger à 11h30, soit après 14h pour un délai raisonnable), ni même pour le prix dérisoire. Non, ce qui nous manque, ce sont les repas du soir que nous y prenions, avec quelques amis, dans cette atmosphère si particulière qui nous laisse un doux souvenir... Soupir...

 

 

 

N°3

 

L'insouciance

 

Oui, l'insouciance... Les soirées... Les grasses matinées... L'absence de contraintes... L'absence de responsabilités...

 

Et nos parents qui nous disaient : "Profitez-en ! Ce sont vos meilleurs années, vous verrez après...". Comme ils avaient raison...

 

 

 

N°2

 

Mon poids d'étudiant

 

Je tiens à la disposition des personnes qui ne me connaissent qu'à partir de 2003 quelques photos du jeune Christophe sportif et mince. Non, ce n'est pas une légende urbaine, il a réellement existé...

 

 

 

N°1

 

La proximité de mes amis

 

La vie est injuste : elle sépare des personnes qui habitaient dans la même ville et qui se voyaient quasiment tous les jours en les envoyant aux 4 coins de la France ! Alors c'est pratique d'avoir quelques pied-à-terre un peu partout dans le pays (02, 60, 80, 59, 45, 66, ...), mais qu'est-ce que vous me manquez les copains...

 

 

 

 

Et vous, particulièrement les étudiants amiénois et autres "jeunes-vieux" nostalgiques ? Qu'est-ce qui vous manque le plus quand vous vous replongez dans votre jeunesse étudiante ?

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Яudy (samedi, 22 décembre 2012 22:55)

    Pareil pour moi, le RU reste un bon souvenir !

    Les grass'mat... avec les enfants on ne sait même plus ce que c'est... quel bonheur d'arrêter le réveil, de se recoucher en pensant "tant pis pour le cours d'anglais".

    Napster, Caramail, et d'autres sites disparus consultés depuis la salle info en libre accès. A cette époque on pouvait accéder aux vidéos de LoftStory non diffusées à la télé. A ce propos la pauvre Loana est vraiment tombé bien bas.

    Il y avait aussi les kehbab à 5h du mat (chez ce célèbre grecque de la rue Saint Leu ouvert la nuit).

    Et puis les révisions dans le parc Saint Pierre... et ce ptit d'à peine 3 ans qui nous a fait un joli doigt!

    Les voyages en train...

    Les coupes de champagne volées en s'incrustant dans les buffets organisés à la fac...

    La liste est longue, c'est vrai qu'à l'époque on ne se rendait pas vraiment compte que cette période était super

  • #2

    Biboune (jeudi, 27 décembre 2012 13:36)

    Яudy > Aaaaaah nostalgie quand tu nous tiens... Napster et Caramail font partie d'un des top 5 griffonnés sur le coin d'une feuille ;-) Dis donc, je n'ai pas eu la chance de discuter autour d'un kebbab matinal ou de jouer les pique-assiettes pickpockets avec toi ! Quant au gamin de 3 ans et son majeur levé, c'est un souvenir que tu as ranimé : merci beaucoup pour cette dose de rire !!!

  • #3

    Steph (vendredi, 11 janvier 2013)

    Prendre le bus avec le walkman sur les oreilles, aller en cours avec le walkman sur les oreilles, prendre le train avec le walkman sur les oreilles..