Le sondage du mois :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Un p'tit clic sur les images pour les agrandir...

 

Top 5 "anti-étudiant"

(ou 5 aspects de ma vie d'étudiant

qui ne me manquent pas du tout du tout du tout...)

 

 

 

N°5

 

La traversée du parc St Pierre, seul, la nuit

 

Mes camarades du train dominical Saint-Quentin/Amiens ont tous de très bons souvenirs de ce rendez-vous hebdomadaire qui nous ramenait dans notre ville étudiante après un week-end en famille. Alors, oui, c'est vrai, le trajet était toujours très sympa, avec ses discussions et ses rires au fond du wagon... Alors, oui, c'est vrai, c'est également dans ce train que j'ai rencontré Julie...

 

Mais avant de cohabiter avec Madame, qui regardait ses camarades rentrer chez eux les uns après les autres et finir le chemin tout seul ? Qui habitait le plus loin de la gare et voyait le groupe d'amis s'égrainait au fur et à mesure de la balalde nocturne ? Qui devait traverser finalement, seul, avec un sac lourdement chargé, la nuit, souvent sous la pluie le grand Parc St Pierre non éclairé, boueux (parfois inondé) en risquant sa vie chaque semaine ? QUI ???

 

 

 

N°4

 

Le manque d'argent

 

A 20 ans, t'as pas une thune. A 30 ans, tu commences à avoir un peu d'argent, mais pas pour toi. Il faut que tu rembourses ta..... Et mais attendez une minute, il me semble avoir déjà entendu ça quelque part, non ?

 

 

 

N°3

 

Les examens

 

Fini de se lever à 5h du matin pour apprendre un cours en vue d'un examen qui commence à 8h !

 

 

 

N°2

 

Les révisions et les devoirs

 

Fini aussi le travail en rentrant chez soi, après une longue journée de boulot ! MAIS NON, TOUT CELA N'EST QUE SUPERCHERIE !!! Aujourd'hui, je me lève encore régulièrement à 5h du matin, et il y a du "travail" qui m'attend en rentrant chez moi le soir ! Les raisons ne sont pas les mêmes évidemment : ce sont aujourd'hui des raisons de 1 et 3 ans...

 

 

 

N°1

 

La douche commune du palier

 

J'en ai la chair de poule rien qu'en y repensant ! Cette terrible douche commune à 6 étudiants (et éventuellement leur(s) partenaire(s)), plus ou moins propre et entretenue... La honte de croiser un autre des locataires en étant à moitié à poils... Le froid glacé du couloir qui mène à ta chambre, après la douche... Et surtout, le comble de l'épouvante (et de l'avarice du propriétaire) : la minuterie de la lumière qui t'obligeait à terminer ta toilette dans le noir complet... Brrrrr...

 

 

 

 

Et vous, chers ex-étudiants ? Du haut de votre grand âge et votre expérience, quelles sont ces terribles supplices de votre vie d'étudiant que vous ne souhaiteriez absolument pas revivre aujourd'hui ?

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Яudy (samedi, 22 décembre 2012 23:09)

    Perso j'ai été plusieurs années en résidence universitaire, il n'y avait pas de minuterie mais les douches étaient pour tout un étage...

    Alors je connaissais le planning de la femme de ménage et je passais juste après le nettoyage :)

    Je me rappelle même avoir parfois verrouillé une porte de douche ou toilettes fraichement nettoyés pour pouvoir y aller plus tard en toute tranquillité et propreté.

    Chose drôle: une année j'étais dans un étage mixte de la résidence, les sanitaires étaient bien plus sales que dans les étages exclusivement masculins. Une demoiselle croisée avec un gorille était en grande partie responsable...

    J'ai du mal à me dire que j'ai vécu quelques années dans 9m²... ça ne me manque pas du tout, même si finalement on en sort indemne tout de même.

    Les exams évidement on s'en passe bien :)
    Même si d'autres exercices de la vie professionnelle s'en rapprochent.