Le sondage du mois :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Un p'tit clic sur les images pour les agrandir...

 

Top 5 "footballistique"

(ou 5 types de commentaires insupportables durant les matchs de foot...)

 

 

 

N°5

 

Les analyses psychologiques (de comptoir)

 

Les commentateurs de foot sont de très bons psychologues, voire d'excellents télépathes ! Ils arrivent à lire les pensées des joueurs, à déceler leur état d'esprit, à analyser la moindre défaillance psychologique, rien qu'en les regardant et en décortiquant leurs actions de jeu.

 

Par exemple, un commentateur de foot sera aisément capable de voir après une erreur de main qu'un gardien de but repense à la 14ème journée du championant de l'année dernière, lorsqu'il avait fait perdre son équipe sur une erreur similaire. Un commentateur de foot parviendra sans difficulté à discerner que l'avant-centre, lorsqu'il donne l'avantage à son équipe à la dernière minute de jeu, repense à son père disparu l'an passé. Un commentateur de foot saura facilement remarquer que le numéro 10, en se faisant sortir sur civière à cause d'une grave blessure, se rappelle à ce moment précis son enfance difficile et ce jouet dans la vitrine que sa mère ne pouvait pas lui acheter, mais aussi son adolescence douloureuse passée loin de sa famille, ainsi que son récent divorce et la garde perdue de cet enfant qui, toujours d'après le commentateur de foot, ne serait pas son enfant biologique... Ils sont forts les commentateurs de foot, très forts...

 

 

 

N°4

 

Le chauvinisme (à excès)

 

Si l'un des protagonistes du match est une équipe française face à une équipe étrangère (en coupe d'Europe par exemple) ou pire, l'équipe de France elle-même, vous pouvez être certain que le commentateur va perdre toute objectivité. Si cette équipe perd, ce sera, au choix, la faute de l'arbitre, de la pelouse, des poteaux carrés ou du destin (c'était écrit, on ne pouvait rien faire).

 

Si un joueur de l'équipe française enfonce son genou dans le nez d'un adversaire, c'est involontaire, il a glissé ou il jouait le ballon et ne l'a pas vu. Si un joueur adverse en fait autant, c'est un attentat qui mérite directement un carton rouge, voire la chaise électrique.

 

Si un arbitre ne signale pas le hors-jeu d'un joueur français, il s'agissait d'un hors-jeu limite limite qui ne pouvait être décelé par un oeil humain. En plus, cela allait beaucoup trop vite et il était caché par d'autres joueurs. En cas de doute, mieux vaut donner priorité à l'attaque... Par contre, si un arbitre commet la même erreur en faveur de l'adversaire, il s'agit d'un %*$#! qui devrait mettre des lunettes et qui a sans doute reçu une forte somme d'argent pour avantager l'ennemi. En cas de doute, mieux vaut donner priorité à la défense...

 

Dans le même genre, il y a des dieux vivants à qui on peut tout pardonner. Par exemple, si un joueur met deux buts de la tête pour l'équipe de France en finale de coupe du monde, on lui trouvera toutes les excuses lorsqu'il se servira de cette même tête contre le plexus d'un joueur adverse... Après tout, c'est la faute de l'italien qui l'avait insulté...

 

 

 

N°3

 

"Les deux équipes sont à égalité parfaite."

 

Alors là, il faudra m'expliquer ce qu'est une égalité "non parfaite" ! Une égalité avec une différence de buts, genre un score de 6 à 2 ?

 

 

 

N°2

 

L'enthousiasme quelque peu exagéré des commentateurs de foot radio

 

Le match que vous voulez absolument suivre n'est pas retransmis à la télévision (du moins sur une chaine non cryptée) ou vous vous trouvez dans la voiture au moment de sa diffusion : vous voilà contraint de trouver la fréquence de RTL et d'écouter le match à la radio.

 

Quel plaisir ! A entendre les hurlements et les orgasmes à répétition du commentateur, ce fameux match a l'air d'être le match du millénaire ! Coup de sifflet final, le commentateur radio indique avec ce qu'il lui reste de voix que le score final est de 0 à 0, mais l'euphorie qui s'est dégagée des commentaires laisse présager un moment de folie lorsque vous regarderez le dit match qu'un ami vous a soigneusement enregistré.

 

Une fois rentré chez vous, vous positionnez le match directement à la 86ème minute, l'incroyable moment où l'attaquant a décoché une "fraaaAAAAAAAAAAAAAAaaaape à raz du poteau et le gardiendebutn'amêmepaseultempsd'esquisserlemoindregesteetilestcomplètementbattu ..... oh la la la la la la la laaaaaaa !!!!"... Et là, vous découvrez qu'il ne s'agissait en fait que d'un vieux tir dévissé, frappé avec la force d'un poussin sortant de son oeuf, et dont la course s'est terminée à 60 mètres du but, en touche...

 

 

 

N°1

 

"Si c'est dedans, c'est pareil !"

 

Phrase prononcée lorsqu'un joueur tire, que le ballon passe à quelques centimètres du but et que le gardien était largement battu.

 

Bah nan, je suis désolé, si c'est dedans, ce n'est pas pareil... Si c'est dedans, ça fait un but de plus au compteur... Si c'est dedans, il emmène son équipe en finale de Champion's League... Si c'est dedans, il touche une prime de quelques millions d'euros et un contrat juteux avec un sponsor de renom... Si c'est dedans, il ne se fait pas caillasser sa voiture par des "supporters" en colère et il n'est pas obligé de s'exiler en deuxième division du championnat de foot norvégien...

 

 

 

 

Voilà messieurs, j'ai fait tout mon possible pour donner envie à ces dames de regarder avec vous les matchs de foot !

 

Si vous cherchez un moyen de me remercier, les commentaires sont là pour vous, et vous pouvez même y apporter votre touche personnelle à ce top 5...

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Eddie (vendredi, 03 juin 2011 14:42)

    En conclusion, c'est naze de regarder du foot à la tv et encore plus naze de l'écouter : ^^ ça confirme bien ce que je pensais, merci de ce top 5 qui m'a ouvert les yeux ! ^^