Le sondage du mois :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Un p'tit clic sur les images pour les agrandir...

 

Top 5 "Golachien"

(ou 5 souvenirs avec l'ami Golach'...)

 

 

 

N°5

 

Week-end en tête à tête

 

J'ai beau chercher au plus profond de ma mémoire, je ne me rappelle absolument pas comment je me suis retrouvé à passer un week-end (presque) entier chez Golach', seulement à deux, sans Julie. Toujours est-il que nous avons passé deux jours ensemble dans son appartement situé à quelques mètres du sex shop (aucun lien avec le reste de l'anecdote, mais j'ai toujours pensé que la localisation de ce commerce avait été un critère de taille dans la recherche de cet appartement).

 

Je garde (globalement) un très bon souvenir de ces 2 jours. C'est au cours de ce week-end que j'ai découvert l'homme baudruche aux bras ondulants (achetez les DVD de Family Guy). C'est également là que nous avons fièrement réalisé une blague ultra fine et mature : accrocher le rouleau de papier essuie-tout de la station essence au rétroviseur de la voiture, puis démarrer et avancer pour le dérouler (j'ai la vidéo de l'exploit pour les curieux).

 

Enfin bref, c'était un excellent week-end, un joli moment, une belle histoire ..... jusqu'à ce que Golach' me demande de partir de chez lui pour retrouver une copine.

 

 

 

N°4

 

Des virées à l'étranger

 

Golach' détient actuellement le record de l'ami qui a fait le plus de voyages à l'étranger avec Julie et moi, la seconde place étant occupée par Emilie/Pierre (Espagne). Lui en est à deux voyages, et il est même en passe d'augmenter encore son score puisque nous projetons un Nouvel An dans une capitale européenne.

 

Notre premier passage de frontière ensemble était une journée (surprise) en Belgique (Wouhouuuu !!). Golach' avait passé la nuit du samedi au dimanche à la maison et, après une nuit passée aux toilettes pour sa mauvaise digestion du saumon de Julie, nous le réveillons le matin en lui disant "Allez lève toi, on va à Bruxelles". Il n'était pas vraiment emballé sur le moment, mais nous dit maintenant avec politesse que c'était plutôt cool. Le déplacement aura au moins eu le mérite de nous apprendre que les restos belges ne sont pas légalement forcés de nous fournir gratuitement de l'eau en carafe, malgré l'insistance de Golach' (le regard noir et le ton glacial de la serveuse l'ont aidé à comprendre).

 

Et puis il y a eu en 2008 (pu****, déjà 5 ans !!) le week-end que nous avons passé à Amsterdam. Pour le coup, par prudence, on a organisé ça à l'avance avec Golach' et on a évité de lui donner du saumon la veille du départ. Très très très agréable souvenir, avec le premier vol en avion de Golach', les vélos d'Amsterdam, les coffee shop, un échiquier géant, une croisière sur les canaux, un Mac & cheese au Hard Rock Café, le quartier rouge, des smoothies, Dark Vador, et une version française du jeu de société "Zombies" achetée dans une petite boutique.

 

 

 

N°3

 

LA discussion nocturne...

 

Bon... Les n°4 et 5 de ce top ne sont pas complétement flatteurs pour Golach'. Julien n'est pas seulement quelqu'un qui te dégage de chez lui pour une nana, qui fait la tronche quand on l'emmène à l'étranger par surprise après une nuit aux toilettes, ou qui refuse de goûter des plats typiques dans un resto d'un pays où tu n'es jamais allé, non. Preuve en est ce n°3 qui est un souvenir 100% agréable, et pourtant d'une simplicité et d'une banalité sans nom.

 

Julie et moi-même pensons régulièrement à une bonne partie de la nuit passée avec Golach', dehors, dans le parc Saint Pierre à Amiens, accompagnés de kebab-frites et du coassement des centaines de batraciens du parc. Pourquoi en troisième position de ce top 5 ? Pour pas grand chose en fait, juste parce qu'on a refait le monde au cours de cette nuit là, et que nous en gardons un doux souvenir...

 

 

 

N°2

 

Le badminton

 

Avant toute chose, le badminton, pour Golach' et moi, c'est ça :


Vous venez d'entendre notre hymne, la chanson que nous passions dans la voiture lors de chacun de nos rendez-vous sportifs hebdomadaires. "Rendez-vous sportifs hebdomadaires" ? Golach' et Christophe ??? Oui messieurs dames ! Golach' et moi-même avons passé plusieurs mois à aller chaque semaine jouer au badminton ! Et ceux qui diront que le badminton n'est pas un sport physique n'y ont clairement jamais joué. Et ceux qui diront que ça ne fait pas de nous des bons joueurs n'ont qu'à se renseigner auprès du seul couple qui a osé nous affronter et qui a failli divorcer à cause de cela.

 

J'irai même plus loin. Par exemple, Golach' a inventé (en tout cas c'est ce qu'on aime à se dire) une technique, un coup inédit que nous avons baptisé ..... la Golach' ! Quasiment imparable... Ah qu'est-ce que j'aimerais que nous soyons moins éloignés pour reprendre un abonnement...

 

Allez, une dernière anecdote en passant, liée au badminton. Voici une vue de la porte (au centre) du parking privé où nous garions la voiture de Julie lorsque nous habitions Amiens :

 

Un jour, alors que je devais aller chercher Golach' pour l'emmener au badminton, une voiture s'était garée devant la sortie de notre parking (on les voit pas les bandes jaunes, hein ???). Impossible de trouver le propriétaire, et donc pas de moyen de sortir la voiture de Julie (qui, elle, n'était pas là). Puis une dame du quartier me voit en détresse, vient me dire qu'elle a déjà eu le même problème et m'assure qu'elle avait réussi à manoeuvrer et à tourner directement sur le trottoir pour sortir un peu plus loin. Elle se propose de me guider pendant ma marche arrière, chose que j'accepte car l'amour du badminton et la peur d'arriver en retard chez Golach' sont pour moi des priorités à cet instant. Je m'engage donc avec la Clio de Julie, en marche arrière, écoutant les consignes de la dame pour prendre le virage le plus serré de ma vie de conducteur ..... jusqu'à ce que j'entende un "CRRRRRRRRRRRRR" : tout le côté arrière de la voiture avait rencontré l'arête du mur, laissant une belle et énorme éraflure sur la carrosserie. MERCI LA GUIDE !!!!

 

Arrivé catastrophé chez Golach' (mais dans les temps), celui-ci m'a conseillé amicalement/naïvement (faites votre choix) de mettre du marqueur sur la carrosserie noire de la Clio pour que Julie ne s'aperçoive de rien. Ce subterfuge aurait-il fonctionné ? Nul ne le saura car j'ai préféré tout avouer à ma moitié (après être allé jouer au badminton tout de même).

 

 

N°1

 

La rencontre avec Steph

 

Pendant plusieurs années, Julie et moi espérions beaucoup que Golach' trouve l'amour. Evidemment parce que c'est l'un de nos meilleurs amis, que nous voulons son bonheur, bla bla bla ... Mais aussi parce que nous sortions et nous retrouvions régulièrement à 3, c'est-à-dire un couple et leur copain célibataire, et on voyait que ce n'était pas toujours évident pour lui, comme quand il nous faisait comprendre avec humour que ça le gênait de nous voir s'embrasser en sa présence.

 

C'est vrai qu'il avait raison : ça ne se fait pas, même quand on est un jeune couple, de roucouler quand on est avec des amis. CONNERIE !!! Vous croyez qu'il s'est gêné, lui, quand il nous a présenté sa petite amie, une certaine Stéphanie ? Nous avons passé la soirée à 4, dans un resto africain d'Amiens (une bonne table que je recommande d'ailleurs) où ils ont passé leur temps à se bécoter, se tenir la main et se regarder dans le blanc des yeux ! Youhou ??? On est là !!! On a terminé le dessert, vous finissez votre apéro pendant qu'on va payer l'addition ?

 

Non, blague à part, c'est vrai que ça nous a marqués parce qu'on n'avait pas l'habitude de le voir comme ça, et cela nous a fait tellement plaisir de le voir comme ça. Et c'est évident de placer cette rencontre en première position (quoique ... le badminton quand même ...), parce qu'elle a métamorphosé Golach' et sa vie, parce qu'elle a conservé le Golach' que nous connaissions mais en le rendant heureux (j'allais dire humain) ... et parce que Stéph' publie régulièrement des commentaires sur ce site !!!!!! Merci Golach' de nous apporter Stéph', merci 1000 fois !!!!

 

 

 

 

Voilà, c'est à toi de jouer Stéph'... Je te fais confiance pour laisser moult commentaires, t'en remercie et t'aime pour cela. A moins que Golach' lui-même (d'ailleurs arrêtez de vous la péter tous les 2 avec vos apostrophes) daigne apporter précisions et/ou évoquer d'autres souvenirs.

 

Et les autres ? Avez-vous aussi été virés de chez Golach' ? Avez-vous aussi été malades à la suite d'un repas préparé par Julie ? Avez-vous des anecdotes sur Golach' à partager ?

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Steph (mercredi, 31 juillet 2013 22:46)

    Les anecdotes automobiles avec Julien sont innombrables: la sortie du parking des urgences de Compiègne (ma première crise de sciatique!) en évitant la barrière de paiement; mon déménagement de Montataire (CRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR, ah ça passait pas?) et bien d'autres!
    Merci pour ce top five qui nous touche beaucoup (être à la première place... Merci!); hâte de pouvoir créer de nouvelles anecdotes avec vous.
    PS: je n'ai jamais été malade après un plat préparé par Julie (mais Julien me précise que je n'ai jamais mangé le saumon de Julie alors je ne peux pas comprendre ^^)