Le sondage du mois :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Un p'tit clic sur les images pour les agrandir...

 

Top 5 "municipal"

(ou les 5 agressions verbales les plus échangées avec mon collègue Eddie...)

 

 

 

N°5

 

"Casse-toi !"

 

Seulement en dernière position de ce top 5, l'expression "Casse-toi !" aurait pu se retrouver plus haut si elle n'était pas juste employée par Eddie. C'est un peu SA phrase, sa devise, son hymne, et il le dit tellement souvent (mais moins souvent que "ça c'est sûr") que j'ai pensé pendant un temps lui offrir un t-shirt avec ce slogan imprimé.

 

Le "Casse-toi" d'Eddie se fait régulièrement entendre lors d'un certain type d'occasion : quand je l'emmerde. Je lui débranche son écran alors qu'il est devant : "casse-toi !". Je m'approche discrètement par derrière pour lui appuyer violemment la tête sur le clavier : "casse-toi !". Je lui lance un stylo dans la tronche : "casse-toi !". C'est toutefois une phrase en voie de disparition à la Cyber-Base, non pas parce que je suis moins taquin, loin de là, mais parce que d'autres expressions ont fait leur apparition et sont d'ailleurs mieux classées dans ce top5...

 

 

 

N°4

 

"Tu m'delbekes !"

 

Certainement le remplaçant du "Casse-toi !" cité précédemment. Mais qu'est-ce que ça signifie au juste ? Et bien cette expression, nous la devons à la personne en photo dans l'image juste au-dessus, l'usager n°2066 de la Cyber-Base, j'ai nommé Madame Denise Delbeke. Et alors ? Il est où le rapport ? Et bien l'expression "Casse-toi !" a progressivement été remplacée par "Tu m'dégoutes !", puis par son synonyme "Tu m'débectes !", et enfin de fil en aiguille on arrive à "Tu m'delbekes !" (et sa variante "Tu m'delgoutes" !).

 

Oui parce qu'on est comme ça nous à la Cyber-Base, on a de l'humour, de l'humour fin même. Nous sommes un peu les spécialistes des Roucasseries, et particulièrement experts en calembourgs pourris avec les noms des usagers. On chante par exemple l'arrivée de Mme Wande Wula sur l'air de "Wonder Woman", on trouve que Mme Desevaux est très décevante, M. Hécart est grand et il arrive souvent à 17h15 (ou 16h15, 18h15, ...) et enfin Bizet Anthony ça me fait pas peur (comprenne qui pourra). Inutile de vous dire à quel point on s'amuse avec M. Tabit...

 

 

 

N°3

 

"Ca pue la merde !"

 

Se dit pour indiquer avec beaucoup de finesse à son interlocuteur qu'on n'est pas forcément du même avis ou que l'on ne partage pas les mêmes goûts. Exemples :

 

"J'ai regardé Masterchef hier soir à la télé." / "Ca pue la merde !"

 

"Vous avez goûté le dernier burger chez Quick ?" / "Ca pue la merde !"

 

"J'ai une idée pour la Cyber-Base, si on..." / "Ca pue la merde !"

 

Cette expression made in Eddie est tellement passée dans les moeurs, dans MES moeurs, qu'il m'arrive de le sortir à Julie une fois rentré à la maison. Faudrait peut-être pas oublier que j'ai deux filles de 2 et 4 ans qui ont les oreilles grandes ouvertes ..... et la langue bien pendue .....

 

 

 

N°2

 

"J'ai envie de te..."

 

Ah ! Enfin ma petite touche personnelle aux conversations professionnelles !! C'est un peu mon "Casse-toi !", autrement dit ma façon de faire comprendre à mon cher collègue qu'il me saoule. Sauf que cela va un peu plus loin et qu'au lieu de demander subtilement à l'autre d'aller voir ailleurs ("Casse-toi !"), j'ai envie non pas de l'envoyer dans la pièce à côté, mais plutôt outre-tombe.

 

Cela a commencé par un simple "J'ai envie de t'immoler par le feu" que l'on pourrait tous lancer à son collègue (non ??) et petit à petit, c'est devenu un jeu, avec ses variantes ("J'ai envie de te défenestrer par le feu") et ses nombreuses nouveautés : j'ai envie de te décapiter, j'ai envie de te désintégrer, j'ai envie de te démembrer, j'ai envie de te désarticuler, j'ai envie de te dématérialiser, j'ai envie de t'euthanasier, j'ai envie de te mélaminer, j'ai envie de te forcer à lécher les aisselles de Mme Dargent, j'ai envie de te suicider, j'ai envie de t'immoler par l'acide (et oui, il n'y a pas que "par le feu"), j'ai envie de t'agrafer les oreilles, j'ai envie de te paralyser à vie pendant 3 ans, j'ai envie de te couper les ongles, j'ai envie de te ligaturer les trompes (mon préféré), ...

 

 

 

N°1

 

"Tu veux une médaille ?"

 

Surement LA phrase du moment ! Elle termine quasiment chacune de nos conversations actuelles, surtout quand l'un des deux se vante de quelque chose et que..... En fait non, en y réfléchissant bien, il n'y a même pas besoin de se vanter, il suffit de dire qu'on fait ou qu'on a fait quelques chose pour que l'autre lui balance agressivement "Et alors ? Tu veux une médaille au moins ?". Exemples :

 

"J'ai regardé Masterchef hier soir à la télé." / "Tu veux une médaille ?"

 

"Ca y est, j'ai terminé ma formation !" / "Tu veux une médaille ?"

 

"J'ai mangé une clémentine en dessert ce midi et..." / "TU VEUX UNE MEDAILLE ???"

 

 

 

 

Après avoir rendu hommage à mes amis les plus proches via les top 5 de souvenirs partagés avec eux, il fallait bien que j'évoque une personne avec qui je passe 35 heures par semaine, et qui rend mon travail si agréable. D'ailleurs, je ne crois pas m'être rendu une seule fois à la Cyber-Base à reculons, et ce n'est pas seulement parce que j'adore mon métier d'animateur multimédia et parce que j'ai du temps libre pour faire des trucs personnels comme monter des vidéos de géocaching ou alimenter ce merveilleux site, c'est surtout parce qu'il y a une ambiance géniale, non pas entre collègues mais entre copains.

 

Merci beaucoup Eddie pour tout ça ! On n'est vraiment pas bien payés, mais on a quand même un boulot formidable, non ? Vois-tu d'autres choses à ajouter sur cette agressivité verbale permanente ? "Verbale" seulement car j'aurais pu aussi évoquer nos fausses claques qui sont devenues de plus en plus rapprochées, voire complétement réelles maintenant, ou encore le fait de nous balancer violemment dans les armoires et autres murs de la Cyber-Base.

 

De plus, je me suis fait une petite thématique "Violence et Agressivité" mais j'aurais pu parler de nos chansons (Vanessa Paradis VS Muse), nos parodies et reprises ("One Way Tickeeeeet", "Mon vinyle", "Suzy"), nos autres jeux de mots pourris, nos cascades (courses en chaise à roulettes et autres descentes à la cave), nos discussions, nos débâts (Gros Volumes or not Gros Volumes ?), nos "gueules de con", etc. etc. etc.

 

Et les autres ? Comment ça se passe avec vos collègues ? Des anecdotes ou délires particuliers à nous raconter ?

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Eddie (jeudi, 31 octobre 2013 18:11)

    Parfait, je n'aurai pas fait mieux ! Que dire de plus ? C'est exactement ça et d'ailleurs en relisant ton top, on se dit qu'on s'éclate bien quand même et qu'on est aussi souvent très con ! :-) Enfin je parle pour moi bien sur ! ^^ Bon des fois tu m'delbekes à voir un film culte de l'année 1994 en 2013, et de passer un concours externe alors que tu pouvais le passer en examen et nous emmerder avec tes leçons de math et de français, mais bon je suis chanceux, je suis tombé sur un putain de collègue ! LOL Oui oui collègue ! Bon allez un p'tit bisoute parce que maintenant tu n'es plus que mon collègue, on est plus proche de l'amitié que de la relation professionnelle ! :-) Hein gamin ???

    PS : Le "Tu m'delbekes" se propage figure toi ! Ludo s'y met, mon frère, Jérémy... Je vais demander des droits sur cette expression, y'a pas que Nabilla qui a le droit, et je vais sortir un livre aussi, comme elle !

    A tantôt et bonsoir à Nelly Furtado (je mets celui-ci car je sais que Julie a apprécié un instant être Nelly ! ^^)

  • #2

    Steph (samedi, 02 novembre 2013 19:00)

    M'est avis que ça bosse dur à Saint-Quentin!
    J'avoue utiliser le "Tu veux une médaille", devenu depuis "Médaille" avec mon frère. Quant à mes collègues, je les traite toujours avec amour et courtoisie...un simple "Ta gueule" m'a échappé, une fois. Depuis, cette collègue applique ma consigne et je ne peux que l'en remercier ^^

  • #3

    Rudy (jeudi, 20 février 2014 23:21)

    Ok... j'arrive un peu tard pour commenter ce superbe Top 5 !

    Mais c'est que dans l'Oise on bosse figurez-vous messieurs de l'Aisne.

    On n'a pas le temps chez nous de nous donner la fessée dans la cave en écoutant Vanessa Paradis. Alors laisser des commentaires sur un blog, aussi génialissime qu'il soit, je n'en parle même pas...

    Ok... ok... on trouve tout de même parfois, même si ça fait longtemps maintenant, un peu de temps pour aller chercher quelques caches. On a eu aussi notre période jeux vidéos (Battlefield Heroes, Minecraft, etc...), on partage de bons repas au resto parfois plusieurs fois par semaine, on s'échange des infos et liens internet sympas dont certains trouvent leur source dans ce blog (Faux raccord par exemple, qui est devenu un rdv incourtounable tous les 15 jours). L'ambiance est bonne, presque toujours courtoise également.

    De temps en temps le ton monte un peu, mais rien de bien violent: "tais-toi stp", "t'es con ou tu le fais exprès..." auxquels je vais certainement ajouter quelques expressions de ce top5, mais pour le moment les armoires se portent bien :)

    Voilà, tendresse et chocolotat